La publicité, ce fléau

Comment et surtout pourquoi je résiste contre la pub.

« L’oeil humain n’avait jamais été autant sollicité de toute son histoire: on avait calculé qu’entre sa naissance et l’âge de 18 ans, toute personne était exposée en moyenne à 350000 publicités. Il avait fallu deux mille ans pour en arriver là. »

Frédéric Beigbeder99 francs

Pourquoi la pub me gonfle!

Paupérisation

Je ne suis pas révolutionnaire, pas plus anti-capitaliste féroce. Il apparaît juste que j’ai laissé sa chance à la pub, je l’ai écouté. Elle disait pouvoir me conseiller, m’informer dans ma vie de consommateur mais je me suis bien rendu compte que son fonctionnement est biaisé. Son but premier est de susciter de l’envie sournoise chez moi, de m’appauvrir, de me rendre esclave « heureux » de la société de consommation, en aucun cas de m’enrichir.

Esclavage moderne

Certain dirons que mes propos et idées sont dangereuses pour l’économie. Je ne suis pas de ceux qui pensent que le bonheur réside dans le matériel.
Aujourd’hui les consommateurs prennent un peu plus conscience de la situation et à quel point ce modèle économique les réduit en esclavage et à consommer la planète.

Pollution

La publicité pollue à plusieurs niveau:

  • La publicité papier consomme du papier, de l’énergie pour être acheminé jusqu’à la boite aux lettres et génère des déchets vu qu’elle fini à la poubelle.
  • La publicité télé et radio est une des plus intrusive à mes yeux, elle pollue grandement l’expérience de l’auditeur.
  • La publicité sur le web est aussi très intrusive, elle est consommatrice de bande passante, de ressource processeur donc d’électricité. (source)

Comment je m’en passe

Le papier

STOP Pub
Un autocollant officiel, « STOP Pub », que l’on peut se procurer gratuitement en mairie, permet de ne plus recevoir de courrier non adressés. Je l’ai, ça fonctionne à merveille, plus aucune pub. (source)

La télé et la radio

Personnellement je me passe de ces deux médias. Je ferais prochainement un billet pour expliquer le pourquoi et comment j’ai fais, ça pourra sûrement en aider certain.

Le web

Je me sers de Mozilla Firefox 3, ainsi que des extensions ci-dessous qui me permettent d’améliorer la qualité de ma navigation et en plus d’économiser de l’électricité (voir le tableau sur cette page).

  • Adblock Plus permet de supprimer la quasi totalité de la publicité en ligne, testé et approuvé!
  • Flashblock bloque les animations Flash. On peut les lancer à la demande ou dire à flashblock de les autoriser pour tout un site.

Photo par yrezgui

Photo par graphistolage

Photo par mout1234

Étiquette

14 commentaires sur “La publicité, ce fléau

  1. Il est même très salvateur à mon avis de résister. Ca fait beaucoup plus fonctionner les neuronnes que de laisser faire.

    Quand je pense qu’il y a des gens qui ont encore une télé chez eux…

    Mais c’est un autre débat…

    🙂

  2. Au fait cette image elle vient d’où ? On la retrouve entre autres chez Korben.

    C’est possible sinon d’avoir l’article complet dans le flux RSS et pas seulement un résumé stp ?

  3. J’adore le commentaire de Ju… Que de « bons » souvenirs!!
    Sinon, de mon coté, radio sans pub, à la télé je zappe. En fait, le pire vient du spam!!

  4. « La publicité sur le web est aussi très intrusive, elle est consommatrice de bande passante, de ressource processeur donc d’électricité. »
    Je suis d’accord avec toi, mais tu dis aussi :
    « Ca prend pas mal de temps de bloguer mais je n’en souffre pas. »
    Pour consommer moins d’électricité, il suffit d’éteindre ton ordi et de ne plus bloguer :o) … ce qui sera nettement plus significatif en baisse de consommation électrique et en plus tu auras l’avantage de ne plus avoir de pub sans t’enquiquiner avec tes applications bloquant les pubs ….
    Le bouton « arrêt » est la meilleure arme.

    L’informatique cela pollue … c’est très paradoxal d’aller à un congrès écolo et de voir une multitude d’ordi portables allumés, les écolos (et j’en fais parti) adorent la communication.

  5. @steph : Merci pour ton commentaire!

    Je dois avouer que pendant pas mal de temps l’informatique m’est apparue en grande partie comme un beau jouet d’occidentaux n’ayant pas de bienfait particulier. Récemment j’ai croisé beaucoup de textes sur la société de la connaissance et je dois avouer que j’ai trouvé un sens universel à l’informatique et surtout à Internet.

    Je compte exposer tout cela prochainement, mais comme je l’ai dis bloguer ça me prend du temps, pas nécessairement du temps où mon ordinateur est allumé, du temps de cerveau disponible pour beaucoup je dirais, pour arriver à ce que je veux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *